Activités

WHWM n°9 : Reggae | 28 novembre

DOCUMENTAIRE: « THE UPSETTER – THE LIFE & MUSIC OF LEE SCRATCH PERRY»
The Upsetter est un plongeon fascinant et unique dans la vie haute en couleur du plus illustre disciple de King Tubby (l’inventeur du Dub et parrain du Reggae), l’homme qui fut derrière Bob Marley : Lee Scratch Perry.

Documentaire, Ethan Higbee, USA, 2012, 90’, VO sous-titrée ANG, 16/16 ans

ACTIVITÉ: DJ SET – CHUKKY (Soldia Sound)

Tous les derniers vendredis du mois au Zinema, Rue du Maupas 4, Lausanne
Ouverture des portes: 20h00
Début: 20h30
Entrée: 14.-CHF
Retrouvez le programme complet du cycle sur: http://wehatewhitemusic.ch/

Banny Price – You Love Me Pretty Baby / Monkey See-Monkey Do (Rocafort Records)

Chanteur et guitariste, Banny Price gagnait sa vie en jouant dans les alentours de Shreveport en Louisiane, ville où il est né. Bien qu’il n’existe aucun enregistrement de cette période, on sait que ses premières sessions studio datent des années 60 pour le compte du label local Ram Records qui appartenait à Myra Smith.

En 1963/4 Price se rendit aux célèbres “Robin Hood Brians Studios”, juste à la frontière de Tyler dans le Texas pour une session d’enregistrement avec le producteur Ken Demary. De cette production on retrouve sur une face, la ballade de Deep Soul « There Goes The Girl » et sur l’autre, le morceau instrumental devenu un incontournable des pistes de danse de clubs R&B dans le monde entier: « Monkey See – Monkey Do ». Ces deux morceaux sont initialement sortis sur un 45 tours du label Jewel (n°733) produit par Stan Lewis, le principal protagoniste de la scène musicale à Shreveport. Bien que le disque n’ait pas fait grand bruit, cela n’a pas empêché Price de refaire le voyage à Tyler, cette fois-ci en compagnie de Dale « Suzie Q » Hawkins. La face A de ce second 45 tours catalogué Jewel 749 paru l’année suivante, était une version de la chanson de B.B. King  » You Know I Love You « , mais la raison pour laquelle tout le monde s’arrache le vinyl est sa face B et son morceau « You Love Me Pretty Baby ». Il s’agit de deux minutes de vibrant R&B en accord mineur avec la guitare de Price et son jeu de cordes à la Otis Rush. Sa voix inimitable assène le tout.

Banny Price ne semble pas avoir enregistré d’autres disques mais grâce à cette édition spéciale sur 45 tours, Rocafort Records vous donne un bon moyen d’accéder à sa musique et vont garantir une réaction positive sur le dancefloor!

www.rocafortrecords.com

WHWM n°8 : Latin | 31 octobre

Nous voilà embarqués dans le huitième épisode du cycle retraçant l’histoire de la musique afro-américaine dont les latinos ont voulu faire partie.

DOCUMENTAIRE: « OUR LATIN THING »
Entre la fin des années 1960 et le début des années 1970, New York accoucha d’un nouveau style musical qui marquera à jamais la Latin Music: la Salsa! Il s’agit alors d’un nouveau genre né d’un mélange du son traditionnel cubain et des sonorités noires qui régalent les New yorkais de l’époque, telles que la Soul, le Funk, le Jazz, etc. Le symbole de cette musique sera The Fania All Stars et la compagnie discographique homonyme, fondée par un musicien dominicain, Johnny Pacheco, et un avocat américain, Jerry Masucci. Le documentaire Our Latin Thing nous plonge dans le Spanish Harlem seventies, au cœur du deuxième concert public de ce groupe phare, le 26 août 1971.
Documentaire, Fania, USA, 2006, 120’, VO sous-titrée anglais, 16/16 ans

ACTIVITÉ: Conférence d’Eduardo Sanchez

Pour comprendre son contexte et les origines de cette musique, le documentaire sera complété par une conférence du connaisseur et passionné Eduardo Sanchez. Entre extraits de concerts et anecdotes croustillantes, l’histoire de la Salsa new yorkaise n’aura plus de secrets pour vous!

Documentaire/concert en anglais – conférence en français

 

Tous les derniers vendredis du mois au Zinema, Rue du Maupas 4, Lausanne
Ouverture des portes: 20h00
Début: 20h30
Entrée: 14.-CHF
Retrouvez le programme complet du cycle sur: http://wehatewhitemusic.ch/

The Slingshots – Is This Soul LP/CD/Digital (Rocafort Records)

Premier opus des espagnols The Slingshots. A l’écoute: Soul (« That Just Ain’t Right »), Soundtrack de course poursuite (« Chasing Paquito »), R&B (« Somebody Else »), instrumental jazzy (« Back For Nothing »), influences neo-orlénaises (« Dog Hair ») mais bien sûr du Funk, engagé qui plus est. Preuve en est avec le titre « Little Big Men »:

« Lately, there’s been confusion
The Lefties have joined the righties
God is no longer here
Or at least, he changed his looks
So sick of all this nonsense
We see and seem to agree
this ain’t what we expected
Of those we once voted for
I’m sick of little big men! Pretending to be our leaders!
Look around! stay down! you know! Heroes they get killed! »

Ecoutez plutôt:

WHWM n°7: FUNK | 26 septembre

Le temps passe et nous voilà arrivés dans les années 70. James Brown fait des émules avec son funk brut et incisif et inspire plein de musiciens aux quatre coins du pays dont le Kashmere Stage Band.

DOCUMENTAIRE: « THUNDER SOUL »

Ce film retrace ´l’histoire d’une banale classe d’école de musique qu’un professeur transforma en un légendaire groupe de Funk qui fit danser tous les USA dans les années 70. Trente ans plus tard, ces anciens élèvent se retrouvent pour honorer en musique leur ancien professeur.

Documentaire, Mark Landsmann, USA, 2012, 88′, VO sous-titré en FRAN, 16/16 ans

DJ SET: HOLY GROOVE DJS

Soirée teasing du Holy Groove Funk & Soul Festival qui a lieu à Lausanne du 2 au 5 octobre 2014

 

Holy Groove Festival | 2 AU 5 OCTOBRE 2014

L’unique festival Funk & Soul de Suisse est de retour ! Après des débuts prometteurs, le Holy Groove Festival remet le couvert pour la deuxième année consécutive. Du 2 au 5 octobre 2014, concerts, Dj’s et autres activités envahiront quatre hauts lieux de la vie culturelle lausannoise. La programmation refait le pari de la découverte, afin de mettre en lumière les nouveaux talents et les génies méconnus.

Pour sa seconde édition, la programmation flirte avec plusieurs protagonistes de la résurrection Funk & Soul. Des années 1980 aux années 2000, ce genre musical a été redécouvert, fusionné, embrassé et cajolé par de nouveaux talents. L’heure est venue de les réunir et de les mettre en avant!  Fidèle à sa ligne directrice, le festival promet de balancer du groove dans tous ses états, de l’Europe au Canada, en passant par le Ghana.

Jeudi, l’EJMA accueillera The Poets of  Rhythm qui ne sont pas moins que les pionniers du modern Funk, tout droit venus de Münich. Ils seront suivis de l’instigateur des soirées parmi les plus funky d’Helvétie, l’incontournable Green Giant. Le lendemain, Le Bourg retrouvera le temps d’un concert ses airs de cinéma accueillant Calibro 35, les itlaiens les plus hollywoodiens du momen, avant d’ouvrir ses portes à la nouvelle vague espagnole incarnée par The Slingshots. Ces derniers laisseront The Wefunk Radio DJs faire voltiger les savates en after party, tels la crème de Montreal. Les 9 cuivres et percussions british de The Hackney Colliery Band prendront d’assaut la scène du Romandie le samedi, puis laisseront place à une légende africaine à l’Afrobeat revisité: Ebo Taylor. Eddie Piller et Herr Wempe, tous deux collectionneurs passionnés, se chargeront de maintenir la flamme jusqu’au petit matin. Le dimanche, rien de tel que le Folk & Blues de David Philips au Bleu Lézard, pour se remettre de tant d’émotions.

Conférence, masterclass et balade musicale viendront agrémenter concerts et Djing, afin de satisfaire l’appétit des plus curieux d’entre vous. On ne le répétera jamais assez: « Funk is not dead ! »

Retrouvez tous le programme sur www.holygroove.ch

WHWM n°6: SOUL-FOLK | 29 août

Après une pause estivale de deux mois, nous voilà de retour au Zinema pour un nouveau film sur la musique afro-américaine. Focus sur un artiste au style singulier suivi d’un live d’un groupe lausannois dont on va entendre parler.

DOCUMENTAIRE: «STILL BILL»

Ain’t No Sunshine When She’s Gone, Lean On Me, Just The Two Of Us sont ces chansons que tout le monde connaît, qui ont touché le coeur des Hommes, à travers les époques. Ce documentaire nous invite à connaître l’homme qui composa et interpréta ces hymnes à l’amour, Bill Withers.

Documentaire, Damani Baker, USA, 2010, 78′, VO sous-titré français, 16/16 ans

Still Bill Trailer from STILL BILL on Vimeo.

 

CONCERT: « ELYNN THE GREEN »

Leur univers enchanteur et féerique évoque des contes et récits issus du plus profond de leur imagination. Acoustique, Intimiste, touchante, la musique du groupe saura vous séduire et vous emmener vers d’autres contrées.

Tous les derniers vendredis du mois au Zinema, Rue du Maupas 4, Lausanne
Ouverture des portes: 20h00
Entrée: 14.-CHF
Retrouvez le programme complet du cycle sur: http://wehatewhitemusic.ch/

Rail Band – Sex Machine / Massaré Mousso (Rocafort Records)

Totalement inédits, ces deux nouveaux morceaux que sort Rocafort Records sur 45 tours mettent en valeur d’une part l’influence que notre papa Jean Brun alias James Brown a eu sur le continent africain avec cette reprise « coup de poing » du célèbre tube Sex Machine, et d’autre part la voix d’or du jeune Salif Keita qui chante l’amour sur le morceau Massaré Mousso en face B. Ce morceau est d’ailleurs passé sur France Culture dans le cadre d’émissions estivales dédiées aux musique modernes d’Afrique.

Retrouvez toute l’histoire de ces morceaux et la possibilité d’acheter le 45 tours sur ce lien.

WHWM n°5 : Soul-Funk | 30 mai

5ème épisode de notre histoire de la musique afro-américaine à travers le documentaire organisée avec le Zinema.

ATTENTION, cette semaine nous commencerons par l’activité. Rendez-vous donc à 20h00 au Zinema. Le film commencera aux alentours de 21h00.

DOCUMENTAIRE: « WATTSTAX »
« I am somebody!…I am maybe poor! I am somebody!… I am black, beautiful and proud! » scandaient les 100’000 personnes réunies en août 1972 au Los Angeles Coliseum dans la joie et la commémoration. Un documentaire organisé par le label Stax (Isaac Hayes), après les émeutes raciales de Watts, et vite considéré comme le Black Woodstck.
Documentaire, Mel Stuart, USA, 1973, 103′, VO sous-titré FR, 16/16 ans

Extrait:


Wattstax – Bande annonce par FranceCinema

 
ACTIVITÉ: « BALADE MUSICALE »

 

Balade guidée par Pierre Corajoud à travers Lausanne pour faire vibrer vos oreilles au rythme de vos pas.

Plus d’info ici

 

 

 

Tous les derniers vendredis du mois au Zinema, Rue du Maupas 4, Lausanne
Ouverture des portes: 20h00
Entrée: 14.-CHF
Retrouvez le programme complet du cycle sur: http://wehatewhitemusic.ch/

The Slingshots – Coffee Cold / She Ain’t Got No Soul (Rocafort Records)

Et voici le n° 5! Le son rafraîchissant des Slingshots de Barcelone.

Le groupe s’est formé en 2008 avec en tête l’idée de rendre hommage et reproduire l’énergie du Deep Funk, la qualité des voix de la Soul et la richesse instrumentale du Jazz, de ses origines jusqu’à aujourd’hui, pour offrir au public un son riche musicalement et qui vous donne envie de danser. En piste!

Vinyl disponible ici!